5 Pièges à éviter avant d'isoler ses combles.


Avant de réaliser votre isolation des combles, il est important d'être vigilant, afin que les travaux se passent dans les meilleurs conditions, et que vous ayez un réel bénéfice après les travaux, en terme de sécurité, de confort, et d'économie d'énergie.



1 - La dépose de l’ancienne isolation est obligatoire.

One ne le répétera jamais assez, mais isoler ses combles commence d’abord par enlever l’ancienne isolation. C’est obligatoire, la réglementation le recommande pour la simple et bonne raison c’est que l’ancienne isolation est infesté d’humidité et de parasites, si vous ne la déposez pas elle va contaminer la nouvelle isolation dès les premiers jours. Autre raison pour le moins non négligeable, c’est le poids, laisser l’ancien isolant, et rajouter une nouvelle isolation par dessus va créer un poids assez conséquent, ce qui peut déformer votre plafond à terme.


Conseil de notre expert thermique : Déposez votre ancienne isolation en l’évacuant dans des sacs hermétiques, qu’il faut ensuite emmener en déchetterie pour le recyclage. Nettoyez vos combles, afin de repartir sur un support sain sans parasites, sans insectes, ni humidité.




2 - Accès par le toit.

Tous les artisans ne le font pas malheureusement, mais faire appel à un isocombliste couvreur de métier est un plus. Déposer votre isolation en accédant par le toit vous permettra de préserver votre intérieur de poussière, de fibre de laine de verre qui peuvent se retrouver partout dans votre maison, et des heures de ménage. De plus si il y a des enfants, avoir des ouvriers qui traversent la maison avec leurs outils tout au long de la journée, demande de s’organiser afin de ne pas mettre en danger les occupants des lieux.


Conseil de notre expert thermique : Privilégiez une réalisation de votre projet d’isolation en accédant par le toit et rien par l’intérieur. Que ça soit pour l’enlèvement de l’ancienne isolation, ou le soufflage de la nouvelle. L’artisan doit être couvreur de métier afin de ne pas prendre de risque avec votre toiture, et bénéficier d’une garantie décennale à jour de cotisation afin que vous soyez protégé contre tout ce qui peu arriver en rapport avec votre toiture dans les dix années à venir.




3 - Souffler une épaisseur de 360 minimum

Sachez que la réglementation thermique 2012, que l’on appelle plus souvent la RT2012, oblige chaque propriétaire à souffler une épaisseur de laine minimum de 320mm. Là où il faut être vigilant, c’est que la laine elle se tasse, donc pour être sûr d’être bien isolé, il faut souffler plus, au moins 360mm, afin d’avoir toujours plus de 320mm après tassement.


Conseil de notre expert thermique : Une entreprise qui respecte les règles de l’art en isolation des combles, commence par fixer des règles graduées partout dans le comble, de cette manière vous avez la possibilité de vérifier par vous même l’épaisseur de l’isolation soufflée. Attention à ne pas souffler par dessus l’ancien isolant, cela faussera l’épaisseur, car seule l’épaisseur du nouvel isolant est prise en compte.




4 - Rapprocher la VMC

La VMC est la première cause d’incendie domestique en France. Avant de souffler votre isolation, vérifiez qu’elle est bien suspendu, elle ne doit pas être en contact avec l’isolation, et elle doit rester accessible après les travaux.


Conseil de notre expert thermique : Avant de commencer le soufflage, suspendez la VMC, rapprochez la de préférence de la trappe d’accès, si ce n’est pas possible, demandez à votre artisan de vous créer un chemin en Bois réhaussé par dessus la nouvelle isolation, afin de vous permettre d’accéder en toute sécurité à votre VMC. Sachez qu’un entretien annuel que vous pouvez faire vous même est recommandé pour ventiler votre maison en toute sécurité.




5 - Faire intervenir un artisan RGE

Votre artisan doit obligatoirement avoir une qualification RGE, qui est délivrée par un organisme d’état, et qui vous certifie que votre artisan a bien suivi les formations nécessaires pour ce type de travaux, que son travail est contrôlé régulièrement, et surtout sans cette qualification vous n’aurez droit à aucune aide de l’état, et dans le cadre d’une isolation des combles, l’aide n’est pas négligeable car les pouvoirs publiques vous remboursent 30% de votre investissement.



Dernière information, nous recommandons à tous nos clients de faire un diagnostic à la caméra thermique de leur logement avant de réaliser leurs travaux, cela leur permettra de poser leurs questions, et de vérifier si vraiment ils ont besoin de changer leur isolation.


Ces rendez vous se font avec un expert thermique qui se déplace à votre domicile gratuitement avec ses précieux conseils et sa caméra thermique.


Les places sont limitées et les rendez-vous sont réservés uniquement aux habitants de la Région Bretagne.




VÉRIFIER LES DISPONIBILITÉS POUR UNE VISITE GRATUITE À LA CAMÉRA THERMIQUE